Le défi de la pénurie d’eau et la gestion du stress hydrique

Juste commencé l'été, la situation dans les grands bassins fluviaux espagnols peut être considérée comme inquiétante. Les réservoirs du bassin du  Duero à 58%, ceux du bassin du Tage à 43%, ceux des bassins du Júcar et du Segura à 35 et 31% respectivement ... Avec ce panorama, les agriculteurs font face à une campagne d’irrigation estivale qui pourrait être limitée à cause du manque présumé des ressources d’eau.

La rationalisation de l'irrigation et la surveillance avec des systèmes efficaces contribuent à atteindre l'objectif d’économiser de l'eau. Une autre stratégie se base sur l'utilisation de produits qui améliorent les propriétés de l'eau et des sols (rhizosphère) et de produits biostimulants, qui aident à leur tour les plantes à faire face aux situations de stress hydrique et à la pénurie d'eau.

Parmi eux,  il convient de souligner Kamasol® Aqua, un surfactant d'application via l'irrigation, qui fait que l'eau se comporte différemment, améliorant l'infiltration et la distribution de l'eau dans le bulbe humide du sol et, par conséquent, l'amélioration de l'efficacité de l'utilisation de l'eau, minimisant les effets négatifs du déficit hydrique.

D’après l’IMIDA  (Institut de Murcie de Recherche et Développement Agricole et Alimentaire), «on peut conclure que l'utilisation d'agents mouillants (Kamasol® Aqua) peut représenter une alternative positive et facile à appliquer pour améliorer / minimiser les effets du déficit hydrique dans les cultures irriguées avec pénurie d'eau ".

KAMASOL® Aqua