DuraTec® Top 14, l'engrais idéal pour le vignoble

Son point fort: il est stabilisé à l'azote avec l'inhibiteur de nitrification DMPP et un granule recouvert de Polygen

COMPO EXPERT s’appuie sur une longue histoire  dans le développement d’engrais spéciaux de haute technologie appliqués à la nutrition du vignoble. Ces technologies offrent une efficacité optimale et un impact minimal sur l'environnement.

La quantité d'azote est très importante dans cette culture car, bien que ses besoins en cet élément soient faibles, sa carence entraîne la perte de vigueur de la feuille. D'autre part, en grande quantité, il provoque un excès de vigueur affectant la teneur en anthocyanes (Keller et al., 1999), si importants pour la production et la qualité du vin.

Le plus grand moment de l'absorption d'azote se produit entre la floraison, la maturation et après la récolte (Conradie, 1980; Pradubsuk S. y Davenport, J. R., 2010), lorsque des réserves d'azote s'accumulent dans les racines pour la floraison et les débris l'année suivante.

Pour quoi DuraTec® Top 14?

Précisément pour avoir de l'azote stabilisé avec l'inhibiteur de nitrification DMPP et un granule recouvert de Polygen, un polymère qui contribue à la libération progressive de nutriments, et pas seulement de l'azote. Des technologies qui, ensemble, permettent à l'azote d'être plus disponible pour le vignoble, réduisant les pertes dues au lavage et augmentant l'efficacité de l'azote appliqué.

Le problème de l'azote réside dans le fait qu'il s'agit d'un élément très mobile et, après des pluies ou irrigations en excès, peut causer de grandes pertes et, par conséquent, d'importantes lacunes en termes de quantité et de qualité de la production finale.

Les caractéristiques du phosphate 3,4-diméthylpyrazole, connu sous son acronyme DMPP, en font un inhibiteur idéal de la nitrification en étant hautement sélectif avec les nitrosomonas, bactéries présentes dans le sol qui interviennent dans le cycle de l'azote en transformant l'ammonium en nitrite, mais n'affecte pas d’autres genres de bactéries présentes dans le sol, stabilisant ainsi l'azote sous forme ammoniacale et uréique.

Il est important de remarquer que l'effet du DMPP est bactériostatique et non bactéricide. Par conséquent, il n'affecte pas les processus naturels du sol. Après son action, il se dégrade sans laisser absolument aucun résidu nocif pour le sol et ses micro-organismes. De même, il n'est pas absorbé par la culture; par conséquent, il ne produit pas de phytotoxicité. 

En raison de l'efficacité du DMPP, la dose d'application est nettement inférieure à celle d'autres inhibiteurs tels que le dicyandiamide ou le DCD, ce qui entraîne que le coût d'utilisation soit aussi inférieur.

Par conséquent, ces deux technologies ensemble nous offrent la garantie d'une efficacité maximale pour une application appropriée dans le vignoble, particulièrement maintenant au printemps, quand les nutriments du sol sont autant demandés pour les 3 prochains mois, entre 12 et 18 semaines.

La formule de DuraTec Top 14 est une combinaison parfaite d'un composé de compost NPK, d'un mélange de magnésium et de micronutriments. Avec une petite application dans un vignoble, nous garantissons la disponibilité d'éléments nutritifs importants tels que l'azote, le phosphore ou le potassium, et même d'éléments nutritifs secondaires tels que le magnésium et des micronutriments tels que le bore et le fer. 

Sa formule et technologie font de  DuraTec® Top 14 lun des engrais les plus efficaces du marché.